La formation ISO 37001 « Lead Implementer » démystifiée !

, ,

Plusieurs se demandent quels sont les avantages de la formation ISO 37001 « Lead Implementer » ?

C’est un questionnement tout à fait légitime et pertinent. Je vais donc tenter d’y répondre le plus complètement possible.

D’abord, les bénéfices :

  • La formation qui est offerte par notre entreprise est certifiante, c’est-à-dire que vous possèderez une certification personnelle reconnue internationalement.
  • Dans la mesure où votre entreprise envisage l’implantation d’un système anti-corruption, vous deviendrez une référence en la matière pour la direction.
  • Vous deviendrez également familier avec la structure et le fonctionnement des systèmes de management proposés par ISO. En effet, au cours des 20 dernières années les pays membres d’ISO ont standardisé plusieurs systèmes de management (9001 – Qualité, 14 001 – Environnement, 27 001 – Sécurité de l’information, etc.).
  • Cette connaissance des principes et pratiques favorisés par ISO contribue à se développer une structure de travail empreinte de rigueur, basée sur l’efficacité et l’efficience.
  • Au cours de la formation, vous pourrez échanger avec le formateur et les autres participants provenant d’horizons différents et apprendre des expériences vécues en matière de conformité, de prévention, de détection et de traitement de la corruption dans les organisations.
  • Enfin, vous obtiendrez une documentation exhaustive (plus de 450 pages) sur les exigences de la norme et les meilleures pratiques pour implanter un système de management anti-corruption dans une organisation.

Quel est le contenu du programme de formation ?

Le programme de formation est basé sur l’approche par processus et s’inspire du modèle « Planifier – Déployer – Contrôler – Agir » mieux connu sous le nom de « Roue de DEMING ».

Cette approche facilite la compréhension des exigences de la norme ISO 37001 et permet de bien définir les principaux processus d’implantation dans une organisation.

Le contenu, réparti sur cinq (5) jours est divisé comme ceci :

  • Jour 1 — Introduction
    • Objectifs et structure du cours
    • Cadre normatif et réglementaire
    • Principes fondamentaux du SMAC
    • Système de management anti-corruption (SMAC)
    • Initiation de la mise en œuvre
    • Compréhension de l’organisme et clarification des objectifs anti-corruption
  • Jour 2 — Planifier la mise en œuvre du SMAC
    • Analyse du système de management existant
    • Leadership et approbation du projet SMAC
    • Domaine d’application du SMAC
    • Politique du management anti-corruption
    • Appréciation du risque
    • Fonction de conformité au sein de l’organisme
  • Jour 3 — Déploiement du SMAC
    • Définition de la structure organisationnelle du SMAC
    • Définition du processus de gestion documentaire
    • Management des opérations
    • Plan de formation et sensibilisation
    • Plan de communication
    • Procédures opérationnelles
    • Surveillance, mesure, analyse et évaluation
  • Jour 4 — Mesure du SMAC, amélioration continue et préparation de l’audit de certification
    • Audit interne
    • Revue de gestion
    • Traitement des problèmes et des non-conformités
    • Amélioration continue
    • Préparation à l’audit de certification
    • Compétence et évaluation des implémenteurs
    • Clôture de la formation
  • Jour 5 — Examen (durée 3 heures)

Comme vous pouvez le constater, cette formation est complète et vous outille pour l’implantation d’un système de management anti-corruption dans une organisation, peu importe sa taille, le domaine d’activités ou son étalement géographique.

La formation est offerte en groupes restreints (de 6 à 10 participants) ce qui favorise les échanges entre les participants et avec le formateur.

Comment obtenir la certification ?

  • Vous devez d’abord réussir l’examen à la fin de la formation. Celui-ci, d’une durée de trois (3) heures porte sur les points suivants :
    • Les principes fondamentaux du management anti-corruption ;
    • Les systèmes de management anti-corruption (SMAC) ;
    • La planification de l’implantation d’un SMAC ;
    • La mise en œuvre d’un SMAC ;
    • L’évaluation de la performance d’un SMAC ;
    • L’amélioration continue d’un SMAC ;
    • La préparation de l’audit de certification du SMAC.
  • Une fois l’examen réussi, il faut faire la démonstration de votre expérience en matière de gestion de projets ou d’implantation de processus dans des organisations au cours de votre cheminement professionnel et personnel. Si vous démontrez que vous avez plus de 300 heures d’expérience, vous serez éligible pour la certification de « Lead Implementer ». Si votre expérience est d’environ 200 heures, il vous sera alors possible d’obtenir la certification « Implementer » ou si vous n’avez pas d’expérience pertinente « Provisional Implementer ».
  • Deux (2) références seront requises pour que PECB puisse confirmer les heures d’expérience que vous avez décrites dans le formulaire de certification et obtenir quelques commentaires concernant votre cheminement professionnel.
  • Une fois que PECB aura reçu les commentaires et recommandations de vos références, le comité de certification de PECB vous accordera la certification pertinente.

En conclusion, la formation de« Lead Implementer»est un atout essentiel pour réussir l’implantation d’un système de management anti-corruption dans une organisation. Elle contribue à démystifier les processus, comprendre les enjeux, éviter les risques d’échecs et faciliter la réussite.

Pour vous inscrire cliquer ici!

Pour en savoir un peut plus, cliquez ici!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *